Avec la hausse proceed du prix de l’électricité, l’set up de panneaux solaire est une possibility que de nombreux foyers recommencent à envisager. C’est effectivement une answer qui peut être intéressante pour devenir autonome en électricité, ou pour alléger sa facture. Dans cet article, nous vous détaillons les 5 étapes à suivre pour installer des panneaux photovoltaïques chez soi.

 

Étape 1 – L’étude du projet

La première étape, c’est la part de conception et l’étude de faisabilité de votre projet. Il est nécessaire de réaliser une étude complète afin de déterminer vos besoins en électricité ; et de s’assurer que toutes les circumstances sont réunies pour que votre set up soit rentable.

N’oubliez pas d’inclure dans votre calcul de rentabilité les aides que vous pourriez toucher.

Afin de maximiser votre manufacturing solaire, il faudra prendre en compte plusieurs facteurs comme votre localisation en France, l’orientation et l’exposition de votre maison, l’inclinaison des panneaux…

Il faudra aussi définir la façon dont vous voulez exploiter votre set up photovoltaïque. Vous devrez savoir si :

Vous souhaitez être entièrement autonome en électricité ? C’est peut-être le cas si votre habitation est isolée et non raccordée au réseau public.
Vous souhaitez revendre une partie de votre manufacturing et ainsi en tirer un complément de revenus ?

En fonction des réponses à ces questions, vous pourrez choisir le mode d’exploitation qui vous convient : autoconsommation totale (sans injection ou avec injection gratuite), en autoconsommation avec revente du surplus ou bien en revente totale.

Une fois votre objectif déterminé, vous pourrez dimensionner votre set up photovoltaïque en fonction.

 

Étape 2 – Les démarches administratives 

Autorisation d’urbanisme en mairie

Pour toute set up de panneaux solaires à plus de 1m80 du sol ou d’une puissance supérieure à 3kWc, vous aurez l’obligation de faire une demande en mairie. Il faudra en effet remplir une déclaration préalable de travaux.

Si vous souhaitez éviter cette démarche, vous devrez alors installer vos panneaux solaires à moins de 1m80 de hauteur et limiter la puissance de votre set up à 3kWc.

La déclaration préalable de travaux est également obligatoire – qu’elle que soit la puissance et la hauteur – si votre maison est située dans un web site protégé.

 

Demande de raccordement auprès d’Enedis

Une fois l’autorisation d’urbanisme obtenue, vous devez ensuite faire une demande auprès d’Enedis afin d’être raccordé au réseau public. Si votre habitation est raccordée au réseau public, la demande de raccordement est obligatoire auprès d’ENEDIS pour tout sort d’set up photovoltaïque (même si vous êtes en autoconsommation totale).

 

Étape 3 – L’set up : le chantier photovoltaïque

Que vos panneaux photovoltaïques soient installés en toiture, sur un carport ou au sol, les grandes étapes d’set up restent les mêmes :

L’set up begin par la mise en sécurité et le balisage du chantier
Puis vient la vérification du help sur lesquels seront installés les panneaux. Pour une set up en toiture, on vérifie notamment la charpente, l’état des tuiles, l’étanchéité…
La deuxième étape du chantier consiste à poser la construction help de l’set up (rails et crochets pour une set up en surimposition). Pour des panneaux intégrés au bâti (IAB), il faudra enlever une partie de la couverture et bien vérifier son étanchéité.
Vient ensuite le montage des modules. C’est une étape délicate automobile les modules doivent être manipulés avec précaution. Il faut ensuite raccorder chaque panneau entre eux et réaliser la mise à la terre des panneaux.
Puis on procède à l’set up de l’onduleur qui permet de convertir le courant continu (DC) produit par les panneaux solaires en courant alternatif (AC) qui sera utilisable dans l’set up électrique.

Vous avez peut-être opté pour un système avec micro-onduleurs. Dans ce cas, ils seront fixés avant et directement sous vos panneaux.

On tire ensuite les câbles afin de raccorder les panneaux à l’onduleur. Puis on raccorde l’onduleur au tableau électrique TGBT.
L’installateur peut alors procéder à des checks de vérification afin de s’assurer que l’set up a été correctement posée.
Une fois toutes ces étapes réalisées, votre set up photovoltaïque est prête à être mise en service.

 

Étape 4 – Le passage du CONSUEL

Une fois les travaux terminés il est nécessaire d’obtenir l’attestation de conformité (AC) du CONSUEL afin de pouvoir mettre en service votre set up photovoltaïque. La visite du CONSUEL permet de s’assurer de sa conformité réglementaire et qu’elle ne comporte pas de risque de sécurité.

Dans le cadre d’une set up photovoltaïque, il existe deux varieties d’attestations de confirmé :

L’attestation de conformité bleue (Cerfa n°15523*01) pour les installations de manufacturing sans dispositif de stockage de l’énergie électrique (c’est-à-dire sans batterie)
L’attestation de conformité violette (Cerfa n°15524*01) pour les installations de manufacturing avec dispositif de stockage de l’énergie électrique (c’est-à-dire avec batterie)

Lors de votre demande auprès du CONSUEL, vous devrez également fournir un file approach reprenant les informations et caractéristiques de votre set up photovoltaïque.

L’attestation de conformité coûte environ 200€ TTC.

À noter : l’attestation du CONSUEL n’est pas obligatoire et vous pourrez vous en affranchir dans certains cas particuliers. Pour la demande de raccordement au réseau, l’attestation de CONSUEL sera alors remplacée par une attestation sur l’honneur.

 

Étape 5 – Le raccordement au réseau public

Dans le cas d’une set up en autoconsommation avec revente ou en revente totale, le raccordement au réseau public est une étape importante. En effet, c’est cette étape qui vous permettra d’acheminer et de revendre votre manufacturing électrique. Il vous faudra alors conclure un contrat de revente avec EDF OA (Obligation d’Achat).

Une fois le raccordement effectué par ENEDIS (ou votre gestionnaire de réseaux de distribution native) et le contrat de revente signée, votre set up photovoltaïque est opérationnelle.

Si votre set up photovoltaïque est en autonomie totale, vous devrez conclure avec ENEDIS une Conference d’Autoconsommation Sans Injection (CACSI).

Une demande de raccordement devra tout de même être faite auprès d’ENEDIS, ce qui permettra de s’assurer qu’aucun surplus n’est injecté dans le réseau public.

Enfin, si votre habitation est située en web site isolé, la demande de raccordement au réseau est bien sûr inutile.

 

Sources : https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F31923

https://www.consuel.com/dossiers-techniques/

https://www.consuel.com/tarifs-des-attestations-de-conformite/

https://www.edfenr.com/guide-solaire/revente-totale-photovoltaique/

Cet article Les 5 étapes pour installer des panneaux photovoltaïques chez soi est apparu en premier sur Le Weblog de l’électricité.